Blog de site : Reiki pour tous

Tout le monde (grand public)

... telle est la question qui a été posée lors d'un débat, en conclusion du passionnant et enrichissant "9ème Congrès francophone de Reiki Usui" (Evian, 2014).

Il est vrai que la question est pertinente, surtout parce qu'elle nous amène à réfléchir sur notre pratique et à clarifier nos esprits. Merci de l'avoir posée...

A travers cet article, j’essaierai d'y apporter une réponse et montrerai que celle-ci est différente selon de quoi on parle...

Il y a le "Reiki" et la "méthode du Reiki". Ces deux termes sont souvent confondus dans le langage courant, ce qui a la fâcheuse conséquence de troubler les esprits à la longue. Par exemple, on dit que l'on "pratique le Reiki" alors qu'en fait on "pratique la méthode du Reiki". C'est un abus de langage. Pourquoi?

"Reiki" signifie littéralement "énergie spirituelle". Ce que l'on pratique, c'est précisément "Reiki Usui Ryo Ho". "Ho" signifie "méthode" et "Ryo" signifie "soins" ou "thérapie" (en anglais "healing").

Précision importante: "Ryo" qualifie "Ho", la méthode. Ainsi:

C'est l'énergie qui est spirituelle alors que la méthode est thérapeutique.

L'énergie n'est pas thérapeutique en soi, elle ne devient thérapeutique que lorsqu'elle rencontre le vivant, ceci à travers l'application des mains, c'est-à-dire grâce à l'utilisation d'une méthode. Donc dans son essence, le Reiki est uniquement spirituelle. Notons que la transmission du Reiki est fondamentalement spirituelle dans la mesure où elle se fait dans un état méditatif.

Parlons ensuite du contexte de la pratique du Reiki. Celui-ci peut être varié avec des objectifs ou des cadres distincts.

Par exemple, dans le cadre d'une pratique d'auto-soins régulière, l'objectif est de se soutenir au quotidien et de faire un travail d'auto-guérison. Nous pourrions dire qu'il s'agit là d'une question de développement personnel.

Autre exemple: si je pratique avec des amis praticiens en Reiki sous la forme d'un échanges de soins (donner et recevoir), ma motivation pourrait être simplement de pratiquer pour l'amour de la pratique, sans but précis, autrement dit je place ma pratique dans un cadre spirituel.

Finalement, comme dernier exemple, je prendrai le praticien en Reiki professionnel qui dans son cabinet propose des soins à autrui. Il répond à des demandes particulières, comme une demande de mieux-être ou de contribuer à soulager un état de souffrance. Il est clair qu'ici le cadre est thérapeutique.

Donc, selon le contexte ou le cadre, la pratique prend une forme spirituelle, thérapeutique ou encore de développement personnel. Est-ce que vous me suivez?

Si l'on va plus loin dans la réflexion, on peut aussi considérer les effets du Reiki, quels que soit le cadre de la pratique. Ces effets peuvent se faire sentir au niveau du corps physique, des émotions ou de notre esprit. Il est connu que la méthode du Reiki a des effets thérapeutiques réels. Donc de ce point de vue, nous pouvons dire que la méthode du Reiki est thérapeutique puisque ses effets le sont.

Considérons maintenant l'accompagnement en fin de vie. Le patient a besoin de donner un sens à son vécu, ceci d'une manière plus aiguë qu’ordinairement. Les soins en Reiki pourraient lui apporter une réponse de nature spirituelle. Donc nous pouvons dire que la méthode du Reiki est spirituelle puisque le Reiki a un effet sur la dimension spirituelle de l'individu. Pour continuer à jouer avec les mots, nous pouvons toujours dire que la méthode du Reiki est une thérapie spirituelle, comme ce dernier exemple le prouve!

Vous pouvez écouter tous les intervenants à ce débat ici (dont mon intervention) et vous faire votre propre opinion sur la question! Merci encore de l'avoir posée...

[ Modifié: mercredi 28 mai 2014, 23:33 ]