Qui suis-je?

En bref

  • Prénom et nom: Francis Vendrell
  • Année de naissance: 1967
  • Principales occupations:
    • Enseignant et praticien de santé en Reiki
    • Physicien et docteur ès sciences
    • Moine Zen pratiquant la méditation depuis plus de 15 ans

Je pratique le Reiki depuis plus de 10 ans et j'ai fondé le C.E.F.R. en 1999. De formation scientifique poussée, j'ai voulu intégrer dans mon approche du Reiki rigueur et sérieux mais aussi intuition. A travers mon chemin spirituel, je souhaite me connecter au plus proche de la source du Reiki.

Je suis responsable du Groupe de Zazen de La Côte (Association Zen Internationale). Le zazen est la méditation que pratiquait Mikao Usui, fondateur du Reiki, en tant que moine bouddhiste Tendai.

Parallèlement à mon activité de thérapeute Reiki, je suis toujours actif dans la recherche scientifique. Mon but est de contribuer par la science à mieux fonder l'approche holistique de l'être humain. En particulier j'étudie des moyens objectifs pour évaluer le Reiki.

Mes objectifs personnels

  • Proposer des soins en Reiki de qualité
  • Proposer et développer un enseignement en Reiki de qualité
  • Etudier le Reiki du point de vue scientifique
  • Approfondir mon chemin spirituel

Mes titres et agrégations

  • Maître en Reiki en 1998
  • Diplôme de physicien et doctorat ès sciences
  • Agrégation A.R.T. et ASCA comme praticien de santé en Reiki
  • Expert formé aux normes OFFT (pour l'A.R.T.)

Mon parcours

Depuis adolescent, j'ai été intéressé par le monde les guérisseurs. La singularité et l'étrangeté de leurs prouesses m'ont intrigué de même que les aspects spirituels qui sous-tendent généralement leur pratique. Ne me considérant moi-même pas comme étant doté du don des guérisseurs, j'ai choisi de m'engager plutôt dans une voie spirituelle, de guérison de l'esprit. Le bouddhisme ayant attisé ma curiosité, je me suis tourné vers la pratique de la méàditation Zen, que j'ai approfondi progressivement.

A côté de cela, passionné par la science et l'univers, j'ai entrepris des études de physique qui aboutirent à un doctorat. Je me suis intéressé à la mécanique quantique, la gravitation, les trous noirs et leurs propriétés quantiques, en particulier le fameux rayonnement de Hawking. J'ai eu ensuite la chance de pouvoir partir en Angletterre pour continuer des recherches dans ce domaine.

Entre-temps, tout en progressant le long de mon chemin spirituel et la réflexion scientifique, j'avançais parallèlement sur mon chemin de guérison, en résolvant moult problématiques personnelles avec plus ou moins de succès, comme tout un chacun. Un jour, sans savoir ce dont il s'agissait, j'ai entendu le mot "Reiki" au détour d'une conversation. Informations prises, j'ai compris que j'avais alors rencontré ce que je n'avais même pas pu imaginer comme pouvant possiblement exister: une voie de guérison spirituelle, accessible à tous, dans laquelle la capacité de donner "l'énergie" peut être elle-même facilement transmise de personne à personne, comme si l'on pouvait transmettre un don.

Il ne m'a pas fallu beaucoup de temps ensuite pour me faire initier au Reiki. C'est en fait tout à fait relatif, car cela m'a paru très long. J'ai dû attendre pendant plus de trois longs mois avant mon premier niveau, durant lesquels j'ai dévoré tous les livres que je pouvais trouver sur le Reiki dans l'unique but de me faire patienter. Comme beaucoup de personnes qui s'engagent sur cette voie, les bouleversements que j'ai traversé après les premières initiations furent importants. L'occasion de faire bien entendu un gros ménage intérieur avec la pratique de l'auto-traitement et de la méditation.

J'ai démarré ainsi mon chemin dans le Reiki, chemin que j'ai continué à mon rythme. Je suis très reconnaissant envers tous mes enseignants en Reiki qui m'ont énormément apporté, à partir de leurs expériences personnelles et de leur approche spécifique du Reiki. Il m'a fallut un certain temps pour arriver à une certaine maturité dans la pratique du Reiki et que naisse le désir sincère d'aller vers la maîtrise. Maîtrise que j'ai reçu en Angletterre et qui fut pour moi un moment important de même qu'une révélation. Il n'était pas encore question pour moi d'enseigner le Reiki. Mais on découvre son chemin en allant de l'avant.

Le désir d'enseigner le Reiki apparut à mon retour en Suisse. Un désir de retransmettre tout ce dont j'avait reçu, avec une certaine rigueur et intuition, ouverture et profondeur spirituelle. Le début d'un nouveau cycle pour moi avec une décision consciente et responsable d'accompagner d'autres personnes sur leur propre chemin de la guérison.